<
 Index du Forum


 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le drame d'une vie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Communauté du forum. -> » » » Histoires & Récits « « «
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
{DH} Papillonne


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2007
Messages: 129
Localisation: 77
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat
Niveau: 0

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 14:05 (2007)    Sujet du message: Le drame d'une vie Répondre en citant

Le drame d’une vie


   Un rayon de soleil brûlait à travers la fenêtre en cette matinée radieuse, celui-ci rappelait le bonheur que Petite Papillonne venait de trouver il y a peu de temps qui fut suivie par un énorme chagrin qui ne l’a quitte plus désormais…

   Cela se passait pendant une belle journée ensoleillée, le soleil chauffait comme si le diable était monté sur la surface de la Terre pour rappeler son existence. Petite Papillonne était  assise sous un arbre, près d’une rivière, elle se croyait seule dans cet endroit loin de tout, la route la plus proche se trouvait à une dizaine de kilomètres. Elle aimait se retrouver au calme pour lire, c’est pourquoi elle fut bien surprise d’être dérangée par un inconnu qui surgit, d’on ne sait où, derrière elle.

   Celui-ci s’assit à coté d’elle sans un mot ni un regard, celle-ci ne regarda pas son visage non plus car c’était sans importance. Malgré que Petite Papillonne trouvait cela bizarre, elle continua sa lecture pensant que cet étranger ne la dérangerais pas plus que ça. Ils passèrent toute la journée ainsi, toujours sans un mot ni un regard… et quand arriva le moment de rentrer pour Petite Papillonne, le jeune homme se leva en même temps qu’elle et fit le chemin du retour à ses cotés. Elle commença donc à se poser des questions mais ne lui demanda rien par timidité et par crainte car il restait tout de même un inconnu très mystérieux.
  
   Au bout de 2kilometres parcouru sous le chant mélodieux des oiseaux, l’homme s’arrêta et attrapa Petite Papillonne par le bras pour qu’elle s’arrête également. Ils se regardèrent enfin. Petite Papillonne resta fixé devant ce charmant regard, elle n’arrivait pas à détourner les yeux et se voyait bien stupide face à cet inconnu qui la fixait également. Cet instant semblait durer une éternité…

_ Qu’est ce cette sensation ? Se demanda-t-elle intérieurement

   L’homme avança plus près d’elle, ses mains et sa bouche se rapprochait lentement de son visage. Petite Papillonne était comme envoûtée et elle n’osait plus bouger. Elle sentit soudain ses lèvres se coller aux siennes, un long baiser passionné se fit sentir, les mains de l’homme caressaient son doux visage. Elle sentit un long frisson parcourir tout son corps, sensation de bien être et de bonheur absolu, elle n’avait jamais ressenti ça auparavant. Une fois le baiser terminé, ils continuèrent le reste du chemin ensemble jusqu’à la route. Arrivée à celle-ci, l’étranger lui demanda :

_ Je sais que tu viens ici tous les jours… demain je serais de nouveau là…

   Et il parti de son coté après lui avoir laissé un baiser sur le front.
   Petite Papillonne continua son chemin pour rentrer au domicile de son clan. Là elle vit ses frères et sœurs et les salua avant de partir directement dans sa chambre.

   Redskull l’a rejoignit dans sa chambre :

_ Tu ne viens pas manger avec nous ? Me demanda t il
_ Non merci, je n’ai pas faim ce soir, lui répondit-elle


   Et il repartit au salon, le regard inquiet. Quand à Petite Papillonne, des questions lui trottaient dans la tête par rapport à la seule phrase qu’elle avait pu entendre de la bouche de cet inconnu.

   Comment sait il que je vais là bas tous les jours ? M’espionne-t-il depuis longtemps ? Si oui, pourquoi je ne l’ai jamais remarqué ? Il va revenir demain… dois-je y retourner ? Qui est-il ? D’où vient-il ? On ne sait pas parlé mais j’ai l’impression de le connaître depuis des siècles déjà…


   Elle mit du temps à s’endormir ce soir là, car elle hésitait à retourner sur son lieu favori le lendemain.
   Le jour se leva. Petite Papillonne avait le visage fatiguée de la nuit agitée qu’elle avait eu. Son lit semblait la rappeler mais elle n’y retourna pas car elle avait décider de retourner près de la rivière pour pouvoir parler à ce jeune homme qu’elle avait rencontré la veille. Elle se prépara, déjeuna avec ses frères et sœurs. Beaucoup remarqua que quelque chose n’allait pas mais aucuns n’osaient demandé car tous savaient qu’elle était discrète et mystérieuse sur sa vie privée.

   Petite Papillonne sortit de table en souhaitant une bonne journée à tout le monde et partit sur la route pour retrouver ce charmant jeune homme. Elle attendit plusieurs heures, mais il n’était toujours pas là. Le soleil commençait à se coucher : il est temps de rentrer… elle rentra chez elle déçue. Elle passa de nouveau une mauvaise nuit, le réveil fut encore difficile mais elle garda son habitude d’aller tous les jours près de la rivière pour poursuivre sa lecture. L’inconnu réapparu seulement au bout d’un semaine, de la même manière que la première fois : sans un mot ni un regard.

   Petite Papillonne ferma son livre, s’assit en face de lui et le regarda attentivement. Elle n’avait pas remarqué à la première rencontre qu’il s’agissait d’un vampire… mais il était différent aujourd’hui, le visage froid et les yeux vides. Il tenait une feuille à la main, elle prit la lettre et vit son prénom écrit dessus. Celle-ci était à son attention. Elle la déplia et lu attentivement les écris :

Ma chère Papillonne


   Depuis la première fois que je t’ai vu à cet endroit, je ne t’ai pas oublier et je suis revenu tous les jours sans un bruits pour que tu ne me remarque pas car comme tu peux le voir, je suis un vampire, hors nos deux races font qu’il est impossible aux yeux de nos communautés de tomber amoureux. Mais malgré cela, je suis tombé sous ton charme le premier jour et j’ai senti que cela était réciproque la semaine dernière quand l’on s’est embrassé. Ce jour là a été le plus beau jour de ma vie, j’ai eu la réponse que j’attendais : celle que j’aime, m’aime également. Je t’avais dis que le lendemain je serais là de nouveau pour toi…      
   Malheureusement, ca ne s’est pas passé comme je l’ai voulu. J’ai été suivi ce jour là… par mon frère et celui-ci m’a trahi en racontant tout à notre chef. La sanction a été amusante par rapport à la douleur que j’ai ressenti de ne pas pourvoir te voir comme prévu. 1 semaine de cachot c’est rien par rapport à l’absence de toi à mes cotés.
   Il y a des chances que j’ai de nouveau été suivie aujourd’hui mais j’ai décidé de prendre le risque, pour toi, pour te revoir encore une fois.
Tu as sans doute des questions à me poser, alors je vais t’écouter et te répondre.


   Petite Papillonne commença donc à lui poser les questions qu’elle avait désirer lui demander la semaine précédente, celui-ci lui répondit et ils passèrent le reste de la journée jusqu’au couché du soleil à discuter. Ensuite chacun reparti de leurs cotés en se promettant de se revoir demain s’il n’y avait pas eu de soucis.

   Le lendemain, en se levant, Petite Papillonne eut un mauvais pressentiment. Le soleil brillait  toujours avec la même chaleur que les jours passés. Comme à son habitude, elle se prépara, mangea avec sa famille, et partit pour son petit coin de tranquillité en espérant y retrouver celui qui hantait ses pensées jours et nuits. Quand elle arriva au lieu dit, elle vit que quelqu’un était déjà là mais que ce n’était pas celui qu’elle attendait. La personne entendit la jeune fille arrivée et se leva pour la saluer.

_ Bonjour jeune demoiselle, je vous attendais lui dit-il.
_ Bonjour, lui répondit-elle, et pourquoi donc ?
_ Voilà, je suis le frère du vampire qui vient vous voir, je suis venu vous avertir que désormais il ne pourra plus venir jusqu’ici, dit-il avec un sourire moqueur et d’un ton froid.
_ Et pourquoi cela ? il est tout de même libre de faire ce qu’il désire non ? dit-elle d’un ton légèrement énervée.
_ Hélas non il n’est pas libre. De plus, nous l’avions avertis que s’il vous revoyait, c’est la mort qui vous séparerait. Il n’a pas tenu compte de ca et c’est pour cela qu’il ne pourra plus venir vous voir.

   Petite Papillonne vit que ce monstre avait le sourire jusqu’aux oreilles, elle lui demanda :
_ Vous l’avez tué ?
_ On n’a pas eu le choix ma belle, il ne nous a pas écouté, il a subit les conséquences de son acte, répondit-il d’un ton logique.


   Les larmes lui montaient aux yeux, elle partit en courant chez elle en évitant le regard de ses frères et sœurs qui s’inquiétaient encore plus depuis quelques jours.

   Petite Papillonne pleurait tout ce qu’elle pouvait, son chagrin était immense. Elle venait de perdre celui qu’elle aimait : l’homme de sa vie. Tout ce qui pouvait se passer à coté d’elle en ce moment même n’avait aucune importance. Elle se sentait morte, détruite au plus profond de son âme. Plus les jours passaient, moins ca allait. Elle n’avait plus goût à rien, sa vie s’était arrêtée en même temps que celle de son amant qui était mort pour l’avoir revue une dernière fois. Il s’avait le risque qu’il courrait en faisant ca mais peut importe, il a préféré la revoir et mourir pour elle que de ne plus la voir du tout et souffrir en silence.
  
    La vie est mal faite, pourquoi deux personnes différentes en apparence n’ont-elle pas le droit de s’aimer au grand jour ? Quand on regarde à l’intérieur de nous, nous sommes tous identiques, les lycans comme les vampires. La trahison fait du mal surtout quand elle vient de sa propre famille. Pourquoi ne pas nous avoir laissé s’aimer ? Petite Papillonne se dit ca à longueur de journée, elle se torture l’esprit à essayer de comprendre pourquoi on lui a arraché sa vie comme ca. Elle ne sort plus jusqu’à cette rivière qui lui rappelle le plus beau jour de sa vie. La souffrance est trop présente et elle le restera jusqu’à la fin de sa vie.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Sep - 14:05 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Communauté du forum. -> » » » Histoires & Récits « « « Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  

Retour en haut de page.

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.